Tout est énergie

 

    Le monde dans lequel nous vivons est apparemment organisé autour de règles simples telles que, par exemple, la loi de la gravitation, l'écoulement linéaire du temps, l'enchaînement des causes et des effets, le libre arbitre des individus… Tout ceci est une vision extrêmement réductrice de ce qui se passe réellement.

En effet, ce monde et les événements qui s'y produisent, notre personne et les décisions qu'elle semble prendre, nos pensées, nos émotions, nos souffrances, nos guérisons, un arbre qui pousse, un oiseau qui chante… toutes ces circonstances ne sont que les mouvements d'une énergie monumentale qui en est à la fois l'origine et l'aboutissement. Rien n'est différent de cette vitalité formidable et le moindre événement est le fruit de sa pulsation spontanée. Cette énergie est le "Vivant" ; il n'existe rien d'autre que lui. C'est ce "souvenir d'être" qui nous reste parfois lorsque l'on émerge du sommeil profond.

Quel que soit notre état de conscience (éveillé, en train de rêver ou endormi) cette énergie source est toujours présente. Elle est ce que nous sommes, ainsi que chaque élément visible et invisible de notre monde. L'idée d'être un individu particulier qui aurait des choix à faire pour orienter le cours de sa vie, et qui serait donc différent de cette énergie, est tout simplement impossible, car rien n'existe qui ne soit elle.

L'individu ne perçoit jamais le vivant. Ce qu'il peut saisir de lui, n'est que son reflet dans tout ce qui est : c'est l'énergie de la substance Dieu ou énergie spirituelle de ce monde.
L’energiologie développe les attitudes nécessaires pour voir ces énergies, aussi bien dans la nature, que dans l’être l’humain ou dans toutes autres formes de vie. 
L’énergiologie étudie à travers le livre « la vie des maîtres » de Spalding, la compréhension et la connaissance des énergies des dimensions de façon concrète et pragmatique.

Le passeur d’âme 

    Lorsque le corps décède, l’énergioloque peut encore suivre pendant quelques jours la progression de la personne encore constituée dans son parcours final de cette incarnation. Il peut voir l’état émotionnel (peurs ++) et d’agitation (corps global). L’énergiologue, par sa présence proche et tranquille (même à distance) va parler, rassurer et tranquilliser la personne encore sous le choc, jusqu’à ce qu’elle disparaisse de sa vision pour être accueillie dans une autre dimension vibratoire. L’énergiologue est un passeur d’âme.

Exemple de déséquilibres énergétiques possibles

    Une femme de 45 ans (deux enfants) consulte pour des problèmes circulatoires (hémorroïdes). Elle a eu un accident de voiture il y a 15 ans et a vécu ensuite beaucoup d'émotions. Depuis, elle a des maux de tête très handicapants, une otite chronique à l'oreille droite, des douleurs constantes au dos et au ventre. On constate également une tumeur probable dans l'aine gauche, incluse dans un décalage général, toujours actif, de la présence vitale.

L'énergiologue : voir pour soigner


Par sa vision intérieure, les yeux fermés, l'énergiologue peut voir le déséquilibre responsable (apparemment) du problème qui lui est présenté. Il est capable, d'un simple regard, de repérer toutes les couches énergétiques qui composent le corps humain. Ces différents plans d'énergie sont unis par des liens dynamiques élastiques qui se distendent en cas d'agression et reviennent plus ou moins vite à leur place. Des décalages peuvent alors se créer et se figer. Ce déséquilibre énergétique bouleverse ensuite le terrain anatomique qui va souffrir.

Les énergies de la forme

L'énergie divine crée et traverse à la fois tous les objets. Certains ont des formes particulières, ils émettent alors des ondes qui s'organisent de façon spécifique, ce qui peut leur conférer une influence énergétique originale. Toutes ces influences peuvent être ressenties à l'intérieur du corps humain, si l'on y porte une attention suffisante.

Déambuler dans la vie avec cette compréhension permet de voir son corps traversé sans arrêt par des touchers subtils.

Les égyptiens : Sculpteurs énergétiques

Les vestiges de la civilisation égyptienne prouvent que les anciens égyptiens maîtrisaient cetteeeee connaissance. La vision intérieure de l'énergiologue repère en effet aisément que les formes, grandes ou petites, construites dans les principaux sanctuaires ont toutes une intention énergétique précise. De l'allée des Sphynx de Karnac au temple de Louxor, chaque statue, chaque colonne travaille et vitalise, par sa forme et sa disposition dans le site, l'organisation énergétique de celui qui s'en approche. Pour l'énergiologue, ces objets "parfaits" ont une forme en parfaite correspondance avec l'énergie qui s'en dégage.

Les énergies de la nature

Dans la nature, les éléments ont une influence par leur forme, mais aussi par leur spécificité. Ainsi l'arbre a sans doute inspiré la fonction de l'obélisque par les Anciens Egyptiens. En effet, il rassemble et draine les énergies de la terre autour de son pied, les conduit le long de son tronc pour les déverser en pluie fine par ses branches. Chaque arbre réalise ensuite un travail bien spécifique sur le corps humain : le chêne, par exemple, draine et vitalise la région du cœur et stimule la circulation des liquides dans le corps ; le pin travaille le plexus solaire, nettoie la tête des énergies trop lourdes en tirant le corps vers le haut ; l'olivier élargit tous les plans et centres subtils et libère avec une grande douceur le flux des énergies sources.

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.